But : en cette période de confinement pourquoi ne pas raconter les intérieurs qui nous entourent ?

 

De grands maîtres, peintres de l'intimité

Vermeer, Matisse, Hopper, Hammershoi et tant d'autres peintres ont dépeint des intérieurs, chacun à leur façon.

"Hopper le peintre de la solitude" voir une magnifique vidéo : https://www.facebook.com/cultureprime/videos/edward-hopper-peintre-de-la-solitude/563063021255696/

 

Plus proche de nous, mon grand maître Claude Favard Bonnot. Consulter l'hommage que je rends à ce grand maître qui a marqué par sa peinture et son enseignement plusieurs générations

Plus proches de nous, d'illustres amateurs ...

 

Quelques sujets

Bien sur l'idéal serait de peindre votre propre intérieur, celui où vous êtes confiné, le réceptacle de vos émotions du moment.

Cependant je vous envoie quelques photos qui peuvent vous inspirer davantage

 

 

Comment traiter le sujet ?

Une seule consigne : " En dire moins pour suggérer plus "


A part cette consigne, vous êtes totalement libre !!!
C'est rare donc profitez en. Cependant comme toujours, les croquis préparatoires et les études de couleurs sont conseillés pour des aquarelles de grand format et de grande prétention ...

Vous pouvez aussi faire des croquis avec un stylo plume et faire baver les traits, ou dessiner à la mine graphite et pierre noire, ajouter de la craie grasse blanche, de l'encre, dessiner au drawing gum librement et aquareller. Ces petites études sont créatives et rapides, le but étant de se faire plaisir sans se mettre la pression.

 

 

Quelques conseils cependant

Avez vous entendu parlé de la perspective ? Cela s'applique aussi pour les intérieurs donc il faut créer une ligne d'horizon et des points de fuites comme pour les paysages.

Comme d'habitude j'attends avec impatience vos créations pour les partager avec tous.

 

Les aquarelles reçues pendant la période de confinement :